Les causes possibles du retard des règles

Les causes possibles du retard des règles

29 octobre 2020 0 Par Sarah

Chaque femme a un cycle menstruel différent. Si vos règles ont toujours été régulières, il y a un retard des règles si elles ne surviennent pas au bout de 5 jours, après la date à laquelle elles sont attendues. Si vos menstruations sont irrégulières, le retard est assez complexe à définir et s’établira une semaine à peu près après la date où elles étaient attendues !

Le retard de quelques jours : L’un des premiers signes de grossesse

Chez une femme dont le cycle menstruel est régulier, un retard de regle est souvent le signe d’un début de grossesse. Dans le cas où l’ovule n’est pas fécondé, le corps jaune va se dégénérer, ce qui va provoquer la baisse du taux de progestérone. Cela entraîne les règles. Si l’ovule est fécondé, la quantité de progestérone augmente, préparant à la fécondation. Cela implique l’absence des règles ou aménorrhée.

Les femmes peuvent aussi sentir d’autres signes comme un odorat sensible, des nausées matinales, une douleur au bas-ventre, une somnolence… Chez certaines femmes, un petit saignement est constaté, lorsque la nidation de l’œuf se fait.

Que faire si le test de grossesse est négatif ?

Si l’on se base sur le fait que les règles peuvent être irrégulières, et qu’il existe des facteurs multiples pouvant expliquer le dérèglement hormonal, il est impératif de refaire un test de grossesse, une semaine après le premier.

Il est possible d’effectuer une prise de sang ou un test urinaire. S’il est de nouveau négatif, il est recommandé de demander conseil auprès de son gynécologue et d’effectuer une échographie.

Les autres causes possibles d’un retard des règles

Une pratique intensive de sport

Faire du sport c’est bon pour la santé. Mais si vous poussez à bout votre corps, il se fatigue et ne produit plus assez d’œstrogènes. Résultats ? Quelques jours de retard de menstruations. Certaines gymnastes souffrent même d’une absence d’au moins 3 mois.

Le syndrome des ovaires polykystiques

Il s’agit tout de même d’un trouble hormonal qui touche environ 5 à 10% des femmes. Vous ressentirez les symptômes au début de vos premières règles, ou encore dans la trentaine.

On constate une forte production d’hormones mâles dans les ovaires. La production d’ovules est donc perturbée. Ces dernières se transforment en kyste.

La prise de médicaments

Le retard des règles sous pilule contraceptive est fréquent. Le corps mettra quelque temps à s’adapter à ce nouveau mode de contraception.

Aussi, certains médicaments peuvent impacter sur le cycle menstruel comme la prise d’antipsychotiques ou encore d’antidépresseurs.

Une prise de poids importante ou une perte de poids

C’est un fait : Le corps n’apprécie pas les changements brusques. Une grande perte ou une prise de poids peut donc influer sur le retard des règles. En effet, une glande du cerveau va influer sur notre horloge interne et donc sur les règles. Cela est possible si vous souffrez d’anorexie ou de boulimie.

Une ménopause précoce

Chez certaines femmes, la ménopause précoce ou insuffisance ovarienne s’explique par une absence de règles. La cause peut être une maladie auto-immune, une maladie génétique, une infection virale, ou encore une maladie comme l’endométriose.

Un train de vie trop stressant

Dans le cas où votre rythme de vie est trop stressant, vous vous exposée à une aménorrhée hypothalamique. La partie du cerveau qui va réguler les règles ne marche plus correctement et les règles sont perturbées.

Cela peut aussi être dû à un déménagement ou un changement dans vos horaires de travail. Votre corps prend du temps pour s’adapter, ce qui impacte sur votre horloge biologique interne et vos hormones. Dès que le corps s’adaptera à ce nouveau mode de vie, vos règles reviendront tout naturellement.