Les parapharmacies à l’heure du coronavirus

Les parapharmacies à l’heure du coronavirus

5 janvier 2021 0 Par Stéphanie

Comment le coronavirus a-t-il impacté le monde économique ? Tous les secteurs sont touchés, certains le sont positivement tandis que d’autres subissent encore les nombreuses quarantaines mondiales. Dans l’ensemble, le constat est simple, les métiers du numérique s’en sortent le mieux alors que ceux qui fonctionnent principalement avec les interactions sociales en ont souffert. Pour s’en sortir les chefs d’entreprise ont alors pu s’adapter avec de nouvelles méthodes de vente, faisant progresser leurs corps de métier vers une transition au numérique plus rapide.

L’exemple qui nous intéresse ici concerne les parapharmacies. Est-ce qu’on peut dire que l’épidémie et le confinement ont été bénéfiques pour le commerce des parapharmacies en ligne ?

Différence entre pharmacie et parapharmacie

Avant toute chose, il est nécessaire de bien comprendre quelles sont les différences entre les pharmacies et les parapharmacies. Si en pharmacie vous trouverez des produits qui ont un rapport avec la santé nécessitant, pour la grande majorité, une prescription médicale, les parapharmacies quant à elle mettent à disposition des produits d’hygiène, de soin ou de beauté.

Il est vrai que les pharmacies proposent désormais dans leurs boutiques des produits de parapharmacie en libre-service. Cela permet au client de tout trouver sur place et donc de permettre au pharmacien d’attirer plus de clients en diversifiant leur activité. La possibilité d’acheter les substances parapharmaceutiques sans prescription médicale a permis à de nombreux entrepreneurs de se lancer dans la vente en ligne.

Les chiffres de l’e-parapharmacie

Le marché de l’e-parapharmacie ne cesse d’augmenter. Les chiffres d’avant confinement témoignaient déjà d’un chiffre grandissant de 15% d’année en année mais ne représentaient que 5% des ventes totales de produits parapharmaceutiques, la plupart s’effectuant encore en officine. Pourquoi ce chiffre est si faible et pourquoi penser que, grâce au confinement, il va augmenter ?

Ce que le confinement a changé

Les mœurs ont sans nul doute changé. Ce qui est difficile à prévoir par contre c’est leur stabilité dans le temps après l’épidémie. Dans un premier temps, les chiffres ont fait un bond. Au total, le commerce en ligne au premier semestre de 2020 a généré 13% de plus qu’en 2019 (44,5 milliards d’euros contre 39,5 milliards d’euros). En comparaison, la hausse entre le premier semestre de 2018 et celui de 2019 n’était que de 7%. Le pic de cette progression a d’ailleurs été observé en plein cœur de la crise sanitaire.

Dans le monde de la parapharmacie, le confinement a pris une place importante. Les gens prennent plus de temps pour s’entretenir et soin de soi. Évidemment les produits d’hygiène, de beauté et de soins que l’on trouve dans les parapharmacies en ligne ont été tous testés par les consommateurs enfermés.

Également, la vision que tout un chacun avait du commerce en ligne, surtout dans un domaine qui se rapproche du médical, était parfois négative. L’image qui était dégradée a pu changer grâce à l’expérience qui a démontré le contraire !

En bref, oui le confinement a impacté nos vies et chamboulé nos habitudes profondes de consommation. Oui, l’économie a été bouleversée à sa base. Mais Le monde s’est adapté d’une certaine manière et même des commerces aussi spécifiques que la vente de produits parapharmaceutiques ont réussi à trouver des alternatives grâce à l’e-commerce.