Odorat : comment fonctionne notre nez ?

Odorat : comment fonctionne notre nez ?

9 mars 2020 0 Par Stéphanie

L’homme peut cerner l’environnement qui l’entoure à l’aide de ses cinq sens : l’ouille, le goût, le toucher, la vue et l’odorat. Ce dernier est le plus important. Il nous permet de sentir le parfum d’une fleur ou l’arôme d’une pâtisserie bien savoureuse. Ne vous êtes-vous jamais demandé comment fonctionne votre odorat ? Afin de vous guider, nous allons nous référer aux travaux de certains neuroscientifique.


Les effets des odeurs sur notre corps

En général, une odeur a la capacité de provoquer certaines réactions sur notre corps. Quelques fois, elle nous procure des sensations immédiates, aussi agréables qu’encombrantes. Une odeur peut également raviver certains de nos vieux souvenirs. Il nous est impossible de voir, de toucher ou d’entendre une odeur. Toutefois, il a la capacité de mobiliser tous nos sens et notre attention.
– Le fonctionnement des neurones olfactifs de l’homme

Selon les travaux des neuroscientifiques, la muqueuse olfactive de l’homme compte plus de cinq millions de neurones. Ces deniers transforment le message chimique (le parfum) en un message nerveux compréhensible par notre cerveau.

– Qu’est-ce qu’un neurone olfactif ?

Ils se définissent comme étant des petits neurones bipolaires qui émanent d’un côté un axone qui part depuis le bulbe olfactif un d’un autre côté émet une dendrite qui se termine par des cils.
Souvenez-vous que ces « cils » forment une sorte de feutrage identique à celui d’une moquette. La surface totale de la membrane est cent fois plus grande que celui de l’épithélium.

De ce fait, pour qu’une molécule odorante atteigne les neurones olfactifs, elle doit en premier lieu traverser le mucus olfactif. N’oubliez pas que le mucus est constitué d’eau. Identiques aux poissons et à un fœtus dans le ventre de sa mère, nous sentons l’odeur dans l’eau.

L’importance de l’odorat pour les êtres vivants

Suite à des expériences menées sur des vertébrées, il a été prouvé que l’odorat occupe une place essentielle. L’odorat nous offre plusieurs avantages.
– Nous pouvons repérer de la bonne nourriture grâce à son odeur.
– Nous pouvons marquer notre territoire.
– Nous pouvons nous distinguer les uns des autres.

Les odeurs partent de la muqueuse nasale pour arriver au cortex

Le cycle doit commencer par la perception de molécules odorantes flottant dans les airs. Dès que le contact est établi, l’odeur doit être traitée à travers différentes étapes.

– Étape 1 : le parfum doit passer par le bulbe olfactif situé à l’avant du cerveau. Cette zone est composée par quatre types de neurones qui sont organisés en glomérules (ou pelotons).

– Étape 2 : la muqueuse nasale doit analyser les odeurs. Pour ce faire, ils peuvent recourir à la longueur de la chaîne de Carbonne.

Souvenez-vous que chaque neurone olfactif stimule un seul récepteur olfactif. Cette théorie est également valable pour les insectes et autres mammifères.

En effet, si un parfum possède la structure convenable, il sera facilement reconnu par un récepteur et il devra se lier à lui pour l’activer. les mécanismes qui nous font aimer le parfum sont très complexes.

Une grande partie de nos gènes est consacrée à notre odorat

Sachez que les gènes ont la capacité de faire des odeurs une véritable affaire intime. En effet, environ neuf cent cinquante gènes assurent la fabrication de diverses protéines réceptrices. Ils permettent aux cellules olfactives de reconnaître les différentes molécules odorantes.

L’odeur se distingue d’une personne à l’autre. Notre odeur est rapidement devenue une partie intégrante de notre personnalité. Depuis des dizaines d’années, les neuroscientifiques ont annoncé que l’odorat humain peut identifier jusqu’à 1000 milliards d’odeurs différentes par jour.