Frelon asiatique : pourquoi est-il si redoutable ?

Frelon asiatique : pourquoi est-il si redoutable ?

17 mai 2019 0 Par José

Le frelon asiatique, également connu sous le nom de Vespa Velutina, a été détecté en France depuis 2004. C’est au cours de cette année que l’inquiétude s’est instaurée dans le pays. Le 26 décembre 2013, le frelon asiatique a été classé danger sanitaire de deuxième catégorie. Ce qui signifie que la lutte contre cette bestiole est importante. Toutefois, l’aspect du frelon asiatique peut s’apparenter à celui de l’abeille. Contrairement à cette dernière, il figure dans la catégorie des insectes nuisibles pour bien des raisons. Déjà, il s’attaque aux abeilles alors que celles-ci sont actuellement en voie de disparation. De plus, sa piqûre représente un réel danger pour l’Homme.

Un destructeur redoutable des ruches d’abeilles

Le frelon asiatique est de la famille des Vespidae qui est de la sous-famille des Vespinae et de genre Vespa. C’est un insecte classé comme très nuisible en France car il n’existe aucun prédateur qui peut l’éliminer. En outre, aux yeux de ce prédateur, les autres insectes sont pour lui des proies. Il détruit la diversité et représente une sérieuse menace pour la chaine alimentaire autour de ses nids. En effet, cet insecte nuisible peut faire disparaitre plusieurs nids d’abeilles en une seule saison. Les frelons asiatiques risquent de faire disparaitre les apiculteurs du fait qu’ils mettent en péril leurs exploitations.

Un frelon très agressif

Le frelon asiatique peut devenir très agressif lorsqu’il s’agit de protéger sa colonie. Ce qui le différencie des autres espèces de frelons c’est qu’il peut attaquer en groupe. C’est-à-dire plusieurs individus sur une même victime. Si la quantité de venin injecté n’est pas excessive, l’effet est le même que lors de la piqûre d’une abeille domestique. Néanmoins, certaines situations peuvent conduire à des risques sanitaires graves chez la victime : piqûre unique avec localisation muqueuse, piqûres multiples et patient qui présente des risques d’allergie au venin d’hyménoptères. Il est fortement recommandé de ne pas passer à proximité du nid de frelons asiatiques. Si jamais ils se sentent en danger, ils peuvent piquer sévèrement et à plusieurs reprises.

Comment prévenir les piqûres de frelons asiatiques ?

La plupart des humains redoutent ces insectes parce qu’ils peuvent envahir leur habitation et y installer leur nid. De plus, comme nous l’avons vu ci-dessus, ils représentent un réel danger pour les abeilles. La destruction de nid de frelon doit se faire très rapidement. La piqûre d’une guêpe est déjà inquiétante, celle d’une vespa velutina l’est deux fois plus. Cette bestiole injecte une dose nocive de venin à sa victime. Ainsi, il vaut mieux prévenir les piqûres plutôt que de les guérir, notamment en faisant appel à un professionnel de la désinsectisation. Le frelon défend toujours son territoire, il faut donc éviter de faire des gestes brusques en présence d’un nid. Comme l’abeille, l’insecte nuisible, est attiré par le sucre. Laisser trainer des fruits, du jus de fruits, du sirop est à strictement éviter. Il est aussi conseillé de faire le tour de la propriété à chaque printemps pour voir s’il y a éventuellement la présence d’un nid de guêpe quelque part