L’opération de la presbytie au laser

L’opération de la presbytie au laser

7 mai 2021 0 Par Sarah

La presbytie concerne près de 30 millions de Français. Le degré de presbytie est différent selon les personnes et selon leur âge. Ce trouble de la vision naturel se corrige grâce au port des lunettes et de lentilles. Cependant, il est également possible d’avoir recours à une opération de la presbytie au laser afin de corriger définitivement ce trouble oculaire et de ne plus devoir porter des lunettes ou des lentilles pour retrouver une vision normale.

Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie est un trouble de la vision qui découle de l’usure naturelle du cristallin de l’œil. En vieillissant, le cristallin perd de sa souplesse. Étant responsable de la focalisation de vision, en vieillissant le cristallin ne se déforme plus suffisamment ce qui découle sur une vue de près plus floue.

La personne rencontre alors des difficultés pour lire et plus globalement pour regarder les objets de près.

Le vieillissement du cristallin débute dès la naissance, mais la presbytie ne se déclare réellement qu’aux alentours de 40 ans chez la plupart des personnes. Elle continue à se développer jusqu’à 65 ans, âge auquel la presbytie a tendance à se stabiliser. Naturellement, tout le monde ne souffre pas du même degré de presbytie.

La chirurgie réfractive pour soigner la presbytie

La solution la plus simple pour corriger la presbytie consiste à porter des lunettes ou des lentilles. L’inconvénient est que la personne est obligée de porter ses lunettes ou ses lentilles toute sa vie à partir du moment où la presbytie se déclenche. Sachant qu’il faudra procéder à des ajustements de la correction au fur et à mesure que le cristallin se dégrade.

De ce fait, pour celles et ceux qui ne souhaitent pas ou plus porter de lunettes ou de lentilles, l’opération de la presbytie au laser apparait comme une excellente alternative. Sinon, une autre solution consiste à remplacer le cristallin par un implant multifocal.

L’opération laser photokératectomie

Cette opération débute par le retrait de la couche superficielle de la cornée, l’épithélium. Elle se poursuit par le remodelage de la cornée au laser. Une alternative, la technique lasek, consiste à ne pas retirer complètement l’épithélium qui sera replacé une fois l’intervention au laser terminée.

La photokératectomie est la technique la plus ancienne. Aujourd’hui, elle représente moins de 25% des opérations de chirurgie réfractive. Le patient ressent généralement des douleurs dans les six jours qui suivent l’intervention. Par la suite, les effets de l’opération sont visibles dès une à deux semaines.

L’opération laser lasik

Un microkératome est utilisé pour découper un fin volet de la cornée. Celui-ci est alors soulevé afin de remodeler la cornée au laser. Le volet est ensuite rabattu et se recolle naturellement sans la nécessité d’une suture. Il s’agit de la technique d’opération de la presbytie au laser la plus répandue.

Toutefois, elle tend à être peu à peu remplacée par l’opération laser lasik femtoseconde. Dans ce cas, un laser femtoseconde ultra précis est utilisé pour découper le volet de cornée. Par rapport au microkératome, il a l’avantage d’être totalement indolore et de réduire au maximum le risque de complications.

Combien coûte une opération de la presbytie au laser ?

Pour une opération de la presbytie au laser, comptez environ 1150 € par œil avec la technique photokératectomie, soit un total de 2300 €. La technique femtoseconde est plus chère, avec une prestation facturée 1400 € par œil pour un total de 2800 €.

Ces tarifs sont similaires à ceux des autres opérations de chirurgie réfractive (myopie, hypermétropie, astigmatisme). Maintenant que vous connaissez tout ce qu’il y a à savoir sur l’opération de la presbytie, faites votre choix. Vous pouvez enfin vous débarrasser de vos paires de lunettes et de vos lentilles.