Ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique

Ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique

8 juillet 2020 0 Par Nathalie

Dans le cadre d’un sevrage tabagique, l’e-cigarette est le dispositif indiqué. Elle produit de la vapeur en échauffant doucement et sans combustion. Elle peut même se substituer au paquet de cigarettes. Beaucoup apprécieront le hit au niveau de la gorge. D’autres consommateurs préféreront, quant à eux, la saveur des vapeurs en bouche. Avant de se lancer, il importe d’en connaître davantage sur ce dispositif.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Également appelée vaporisateur, la cigarette électronique est un produit à aérosol à inhaler pour le plaisir de vapoter. Bien sûr, elle émet une vapeur d’eau qui ressemble visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Elle est généralement alimentée par des flacons de liquide composé de glycérol ainsi que d’autres arômes. Ce type de dispositif réduit les nuisances de la nicotine sur la santé. Il est également efficace pour arrêter de fumer. Autrement dit, il permet de réduire les risques du tabagisme chez les fumeurs et les fumeuses invétérés.

Opter pour un modèle électronique permet de réguler les divers paramètres afin de personnaliser les séances de vapotage. Pour la petite histoire, ce dispositif est apparu vers 2010 en France. Plus de 30% des Français l’ont déjà essayé en 2018. Les utilisateurs ont la possibilité de choisir un modèle électromécanique pour retrouver les conditions auxquelles ils sont attachés. Pour dénicher le modèle adapté, il est important de comprendre le fonctionnement de l’appareil. Le procédé peut paraître simple, toutefois, cela nécessite des matériaux appropriés. C’est justement ce que propose la section suivante du présent article.

Comment utiliser ce type de produit ?

Tout d’abord, la vaporette a besoin d’un  E liquide biologique. Quand on passe du tabac à la cigarette électronique, il faudra adopter une nouvelle habitude. L’utilisateur verra déjà la différence en vapotant. Ce qui n’est pas le cas d’un fumeur de cigarette traditionnelle. Il faut savoir que certains modèles possèdent des caractéristiques différentes. Bien sûr, le principe reste le même, mais des vapes très différentes vont être proposées par les commerçants. Fumer une cigarette classique prend moins de temps qu’une e-cigarette. Le vaporisateur doit être inhalé plus longtemps. Les habitués prendront donc plus de plaisir avec le modèle électronique. Plus les bouffées sont longues, plus les saveurs sont amplifiées. Ils vont inhaler assez lentement et de façon régulière.

La personne n’a pas besoin de mettre autant de force dans l’aspiration, comme pour le cas d’une cigarette à tabac. Il est même possible d’augmenter cette sensation de saveur. Pour ce faire, il suffit de déclencher le dispositif un peu avant la véritable inspiration. Certains consommateurs n’hésitent pas à aspirer plusieurs fois sur un même déclenchement avant l’envoi de la vapeur en gorge. Il faut savoir que l’aspiration est conditionnée par la taille du trou où rentre l’air sur le produit. Ce trou est appelé airflow. Ce dernier est une bague qui permet de réguler la quantité d’air. Ce genre de détail est important quand on débute dans le vapotage. Il est possible d’investir dans un modèle qui possède un réglage sur l’airflow. Si le réglage est plus serré, le hit sera beaucoup plus prononcé.