Tout sur le fauteuil roulant manuel

Tout sur le fauteuil roulant manuel

25 avril 2019 0 Par José

Pour pouvoir se déplacer, certaines personnes doivent faire appel au fauteuil roulant. Motorisé ou non, ce véhicule s’avère indispensable pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite. La sensibilisation sur les conditions des personnes handicapées et les aménagements divers facilitent aujourd’hui le déplacement des personnes souffrant de certaines incapacités. Afin de profiter pleinement des bénéfices de cet engin, il convient de prendre en compte certains critères dont ceux liés aux roues, à l’assise et au dossier. Si vous envisagez de vous procurer une chaise roulante pour un proche, nous vous livrons ici les informations essentielles que vous devriez connaître avant l’acquisition du bien.

Définition

Un fauteuil roulant manuel est une chaise munie de 4 roues qui permettent aux personnes handicapées de se déplacer. Faciles à utiliser, il faut toutefois une certaine période d’adaptation pour les nouveaux utilisateurs. Il y a les fauteuils roulants à châssis rigide mais le plus utilisé est le modèle pliable. Le cadre peut-être en alu ou en acier ; pour plus de légèreté, l’aluminium est à préconiser. Pour le dossier, il peut être inclinable ou pas. Si le patient se sert du fauteuil uniquement pour sa mobilité, il n’y a nul besoin d’un dossier inclinable car cela rajoute du poids en plus. Pour ce qui est de l’assise, son choix est crucial, à la fois pour le confort de la personne mais aussi pour franchir les passages ou les portes étroites.

Les spécificités du fauteuil roulant manuel

Chaque détail a été pensé pour que le fauteuil roulant manuel puisse répondre à 2 impératifs évidents : assurer le confort de l’utilisateur et lui permettre d’effectuer facilement ses déplacements ce qui permet d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées comme l’indique cis-lorraine dans son article sur les conditions de vie des personnes âgées.

. En ce qui concerne le système de frein par exemple, le patient et son accompagnateur ont plusieurs choix. Le système le plus répandu est le frein parking, le blocage des roues arrière est activé par un levier. Certains modèles de chariot à poignées proposent des freins à tambour qui permettent à l’accompagnateur de mieux gérer les arrêts, notamment lors des descentes. Si l’un de vos proches a été victime d’un accident, vous pouvez choisir la location de fauteuil roulant en attendant son rétablissement.

Les critères de choix pour une chaise roulante

Si vous êtes sur le point d’acquérir une chaise roulante,un déambulateur, ci-après les critères que vous devrez prendre en compte. Tout d’abord, prenez connaissance du niveau d’autonomie de l’utilisateur, s’agit-il d’une personnes âgée ou de quelqu’un de plus jeune ? S’il s’agit d’une personne qui est lourdement handicapée, vous devrez privilégier le confort, au détriment de la mobilité si nécessaire. Au contraire, misez sur la mobilité si le patient dispose encore d’une certaine autonomie. Le choix des roues avant du fauteuil roulant manuel n’est pas à prendre à la légère. En effet, pour une personne qui sortira souvent, il est préférable que ces roues avant soient grandes, dans les 20 cm. Cette taille est idéale pour que les irrégularités du sol n’aient pas trop d’impacts lors des déplacements. Pour quelqu’un qui passe plus de temps chez lui, les petites roues de 10 cm environ sont recommandées car elles permettent d’esquiver les accrocs et les chocs.