Les 4 aliments qui détruisent vos dents

Les 4 aliments qui détruisent vos dents

14 décembre 2020 0 Par kate

Les bactéries présentes dans la bouche se nourrissent des sucres consommés, pour former une accumulation de plaque et produire un excès d’acides, responsables des caries dentaires.

Certains aliments sont plus cariogènes que d’autres, et il convient de les identifier afin de réduire leur consommation. Une mauvaise alimentation est en effet souvent à l’origine de pathologies dentaires plus ou moins sévères, pouvant aller jusqu’au déchaussement des dents, avec la nécessité de les extraire.

Voici les 4 principales familles d’aliments responsables des caries dentaires.

Comment se forment les caries ?

Les bactéries présentes dans la bouche transforment les aliments sucrés en acide, qui, en contact à la salive, entraîne la dissolution du calcium de l’émail dentaire, d’où une déminéralisation de la dent. A force de perdre des éléments structurants, la dent finit par se carier.

La carie est une affection qui se caractérise par une perte de minéraux dans l’émail dentaire, qui constitue la couverture de protection essentielle à la santé des dents et des gencives. Cette maladie peut se compliquer encore plus si elle se propage jusqu’à la pulpe dentaire, qui se trouve sous l’émail.

Le couple bactéries/sucre représente un cocktail abrasif qui entraine la production d’acide sur la plaque dentaire, affaiblissant ainsi l’émail des dents, et formant les caries.

Les facteurs qui favorisent l’apparition des caries sont multiples, on peut en citer le tabagisme, la consommation d’alcool, une mauvaise hygiène bucco-dentaire, une alimentation non équilibrée, ou des facteurs héréditaires.

Les aliments sont dits cariogènes s’ils présentent un risque accru de formation de caries. Il s’agit généralement des aliments constitués de glucides, qui favorisent l’évolution des bactéries. Ces dernières ne peuvent en effet pas se multiplier dans un environnement composé de protéines et de lipides.

Pour éviter les caries, il est essentiel de reconnaître les aliments à éviter, car contrairement aux idées reçues, les bonbons et les chocolats ne sont pas les seuls responsables des problèmes dentaires. Dans tous les cas, et à la moindre suspicion de caries, il est recommandé de prendre rendez-vous chez le dentiste, afin qu’il évalue la situation et préconise les traitements préventifs nécessaires.

D’un autre côté, les moments de la journée où on mange sont tout aussi importants que la nourriture consommée. Le grignotage en continu expose en effet la bouche aux sucres et aux acides, bien que lors des repas prix à des heures régulières. Ainsi, un gâteau consommé en dessert après un déjeuner ou un dîner est moins nocif pour les dents qu’une friandise mangée en dehors des heures de repas.

1.Les aliments sucrés

Le sucre peut être présent dans notre alimentation sous forme de sucre naturel, ou de sucre ajouté. Les produits auxquels est additionné le sucre sont les plus nocifs pour les dents, car ils comprennent généralement peu d’éléments nutritifs, et en contrepartie une quantité importante de nutriments favorables à la prolifération des bactéries. Il s’agit par exemple des boissons gazeuses, des bonbons, ou des jus de fruits industriels.

A l’inverse, les aliments naturellement sucrés comme les fruits ou les produits laitiers, sont plus riches en nutriments essentiels et ne sont pas nuisibles aux dents.

2.Les aliments à base d’amidon modifié

L’amidon fait partie des glucides complexes, et il est naturellement présent dans de nombreux aliments comme le riz, les pommes de terre et les pâtes. A l’origine, l’amidon n’est pas cariogène, mais le glucide complexe peut se transformer en sucres simples sous l’effet d’une cuisson à haute température, d’un raffinage ou de tout autre traitement industriel.

Dans ce cas, le glucide transformé est assimilable au sucre blanc, au miel ou au sirop d’érable, car il fournit aux bactéries le sucre dont elles raffolent pour se développer et produire l’acide qui forme les caries. Ainsi, certains aliments ne sont pas sucrés au goût, mais peuvent contenir des sucres nocifs pour les dents.

3.Les aliments collants

Les aliments qui collent aux dents, comme les biscuits, les bonbons, les barres de céréales ou les pâtes de fruits, ont tendance à rester coincés sur la gencive et entre les dents. S’ils ne sont pas rapidement délogés, alors le sucre et l’amidon emprisonnés vont alimenter les bactéries et les laisser proliférer jusqu’à former les caries sous l’effet de l’acide produit.

Les fruits secs peuvent également rentrer dans cette catégorie, même s’ils ne sont pas naturellement cariogènes. Ils ont en effet tendance à rester longtemps collés ou coincés entre les dents.

4.Les aliments et les boissons acides

Les aliments acides réduisent le pH de la bouche, ce qui engendre une érosion dentaire, responsable de l’affaiblissement de l’émail, qui devient sujet aux caries dentaires.

Les boissons gazeuses entrent dans cette catégorie, car elles contiennent de l’acide phosphorique qui favorise le processus d’érosion des dents. En revanche, les fruits frais acides comme les agrumes et les tomates peuvent être consommés sans risque pour la santé des dents, car ils nécessitent une mastication, ce qui neutralise l’acidité grâce à la stimulation de la salivation. Néanmoins, les agrumes comme le pamplemousse ou le citron doivent être consommés modérément, pour protéger l’émail des dents.

Parmi les principaux aliments acides on peut citer les jus de fruits, le vin rouge, certaines céréales, et le soda. Pour neutraliser les acides, il est conseillé de boire de l’eau ou de se rincer la bouche après avoir consommé un aliment de ce type.