EHPAD : les orthophonistes jouent un rôle important auprès des personnes âgées

EHPAD : les orthophonistes jouent un rôle important auprès des personnes âgées

10 mars 2020 0 Par Stéphanie

De plus en plus d’EHPAD organisent à la demande de leurs résidents ou du médecin coordonnateur des consultations avec des orthophonistes. Leur rôle peut en effet s’avérer très bénéfique pour les personnes âgées. Les maisons de retraite proposant cette prestation sont unanimes ! Leur présence améliore grandement le bien-être de nos aînés, notamment les plus dépendants. Retrouvez sur notre blog le déroulement de ces séances d’orthophonie pour seniors.

Une reconnaissance tardive

L’orthophonie regroupe un ensemble de méthodes visant à faire disparaître ou à diminuer les effets négatifs de troubles pathologiques ou neurologiques liés à la mémoire, la parole, et au langage oral ou écrit. Ces désordres peuvent toucher des individus de tout âge et sont connus depuis plusieurs centaines d’années. Pourtant les pratiques visant à les soigner sont relativement récentes. En France, les médecins réalisaient avec leurs patients des exercices orthophoniques en 1828 mais ce n’est qu’en 1964 que la profession d’orthophoniste est reconnue par la loi. Cette reconnaissance tardive se ressent encore aujourd’hui. Par exemple, son intervention dans les hôpitaux et les EHPAD n’est pas encore systématique. Son utilité n’est pourtant plus à prouver.

En savoir plus sur le métier d’orthophoniste : https://www.fno.fr/

Combattre l’isolement social

Dans une maison de retraite, l’orthophoniste utilise ses compétences pour maintenir les capacités des personnes âgées à communiquer. Lorsque l’échange n’est plus possible, le praticien peut également enseigner d’autres approches pour parvenir à transmettre une information. L’objectif de cette mission est avant tout de ne pas laisser l’isolement social s’installer ou de les en sortir. Pour ce cas de figure, l’orthophoniste établira un bilan des fonctions cognitives et du langage afin de cerner la nature du problème. En fonction des résultats, il pourra définir lors des séances un programme adapté. Par exemple, si la personne n’arrive pas à formuler ses idées et cherchent ses mots, le praticien réalisera des exercices d’évocation lexicale. Pour stimuler le cerveau, il lui sera demandé, entre autres, de citer plusieurs mots commençant par une lettre précise ou sur une thématique particulière.

Lutter contre la dénutrition

De nombreuses personnes âgées souffrent de dénutrition. En vieillissant, la sensation de faim se fait moins sentir. Qui plus est, les mécanismes physiques et neurologiques entrant en jeu au moment de manger perdent de leur efficacité avec l’âge. Le risque ici est la fausse route qui peut non seulement mettre en danger la vie de la personne âgée et aussi susciter des angoisses au moment des repas. Ce qui n’est vraiment pas une situation idéale pour se nourrir correctement et y trouver du plaisir. Un sujet qu’il faut prendre au sérieux puisqu’en France on recense chaque année plus de 3000 décès à cause de la dysphagie (difficulté à avaler). Pour ce type de problème, l’orthophoniste rééduque les personnes âgées à mastiquer correctement et à boire lentement. Il ou elle peut également donner des conseils sur la façon de réagir lorsque la personne avale de travers.

Mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer

Les EHPAD accueillant des personnes âgées atteintes par la maladie d’Alzheimer ou affectées par des troubles de la mémoire et de la concentration peuvent également se tourner vers un orthophoniste. Le ou la professionnelle peut, à travers différents exercices et jeux de mémoire pour seniors, renforcer voire rétablir certains mécanismes mentaux. Les problèmes de logique et de mémoire, même basiques, peuvent favoriser le retour partiel ou total à l’autonomie.