Violences psychologiques dans un couple : comment s’en sortir ?

Violences psychologiques dans un couple : comment s’en sortir ?

27 juin 2019 0 Par Stéphanie

Dans un couple, la violence n’est pas forcément physique. Les violences psychologiques sont aussi de plus en plus courantes. Rarement dénoncées par les victimes, elles ont fait l’objet d’une loi récemment votée par le Parlement. Désormais, la législation joue en faveur des femmes victimes par les violences psychologiques. Mais dans quelles mesures parle-t-on de violences psychologiques et comment s’en sortir ?

La violence psychologique, c’est quoi ?

Contacter un psy à Watermael-Boitsfort pourrait aider une personne victime de violence psychologique à s’en sortir. Mais encore faut-il connaître ce phénomène pour la surmonter. La violence psychologique se résume à un comportement pervers qui détruit l’un des conjoints. L’auteur de la violence exerce une certaine pression sur son conjoint vulnérable. Les violences psychologiques sont fréquentes chez les couples ayant des relations asymétriques. L’un domine l’autre et ce dernier finit par perdre petit à petit sa liberté. Il faut savoir qu’une telle violence découle d’un comportement pervers intolérable.

Les causes de la violence

Dans le cas d’une violence psychologique conjugale, deux personnes souffrent. Le maltraité est victime des violences de son maltraitant. Ce dernier est quant à lui sujet à des troubles mentaux ou de blessures émotionnelles profondes. Ce sont les principales raisons qui poussent le maltraitant à être psychologiquement violent vis-à-vis de son conjoint. Inconsciemment, il reproduit ce qu’il a subi dans son enfance sur son compagnon. En général, les auteurs de violence psychologique ne disposent pas de bases affectives saines. De par leur passé, ils ne peuvent plus aimer tout en offrant de la liberté et de l’affection à leur conjoint. La violence psychologique commence par une phase de tension croissante suivie par une phase d’explosion. Elle se termine par une phase de remords. L’auteur regrette ses actes et promet de ne plus recommencer. Pourtant, son estime de soi lui pousse à refaire les mêmes gestes.

Les solutions pour s’ensortir

La violence qu’elle soit physique ou morale est intolérable. Aussi, il faut agir dès que les premiers signes apparaissent. La victime ne doit pas se laisser faire et accepter la maltraitance de son conjoint. Elle ne soit en aucun cas se culpabiliser pour les propos blessants de son maltraitant. En effet, peu importe la situation, personne ne mérite d’être maltraitée surtout pas son conjoint. Aussi, il faut avoir une estime de soi et développer ce sentiment. Si elle n’arrive pas à s’en sortir, la victime peut demander de l’aide à ses proches. Déjà, parler de son problème l’aidera à évacuer ses peurs au quotidien. Le proche pourra le conseiller sur les choses à faire pour que les violences psychologiques s’arrêtent. Le cas échéant, la victime peut également consulter un psychologue. Spécialement formé pour accompagner les personnes en difficulté, ce professionnel est le mieux placé pour l’aider. Il reste à l’écoute de la victime et pourrait lui apporter des solutions à son problème. Le fait de consulter un psy permet également à la victime de se confier à une personne sans peur d’être jugé. La plupart des personnes victimes de violences psychologiques dans leur couple n’en parlent pas pour éviter les préjugés.