Zoom sur la tendance du CBD

Zoom sur la tendance du CBD

18 mars 2019 0 Par Guillaume

Le cannabidiol (CBD), un des principaux cannabinoïdes du chanvre, a été isolé en 1940 par Adams. Cependant, ce sont Mechoulam et Shvo qui ont su mettre à jour sa structure et la stéréochimie en 1963. Célèbre pour ses propriétés thérapeutiques et pharmaceutiques, le CBD commence à devenir accessible sur les marchés de bien-être, de produits cosmétiques et même alimentaires.

Que cache le CBD ?

Son nom est le cannabidiol. C’est une molécule qui provient du chanvre à fibre, mais aussi du chanvre indien, une variété qui renferme plus de THC ou tétrahydrocannabinol.

On l’a extraite pour obtenir des substances thérapeutiques qui soulagent la douleur et assurent le bien-être général du malade. Pour ce faire, le taux de THC doit être le plus bas possible et le CBD, élevé. Le THC agit sur les cellules du cerveau tandis que le CBD sur celles du corps.

Le CBD sur les marchés de bien-être

Le CBD est de plus en plus apprécié pour sa propriété relaxante. Des haltérophiles, des lutteurs MMA et des adeptes du cross-fit, en bref, les sportifs le dégustent sous forme d’huile dans leurs repas et casse-croûte de récupération après l’entraînement.

On peut même consommer des barres et chewing-gum énergétiques comportant du CBD. Il suffit de commander en ligne est d’attendre sagement la livraison cbd en France.

Le CBD sur les marchés cosmétiques

Les lotions pour le corps sont à présent infusées au CBD. Par exemple, chez « Pain and Wellness » qui sont en tête du marché des produits de soin pour la peau. Ne soyons plus surpris si les produits naturels de soins de la peau contiennent du cannabis dans un futur proche.

Le CBD sur les marchés alimentaires

La présence des cocktails aux CBD et THC en vente dans les bars et restaurants est une chose courante en Californie. Toutefois, les restaurateurs ne peuvent pas servir du THC et de l’alcool dans le même lieu.

Il est possible de servir des aliments, des boissons non-alcoolisées et du CBD toujours en respectant la loi. D’où on peut avoir au menu des repas composés de multiples plats infusés au CBD.