Se soigner avec les médecines douces

Se soigner avec les médecines douces

9 septembre 2020 0 Par Sarah

Sous cette appellation « médecine douce » se cachent bien de méthodes thérapeutiques. Contre la douleur et les différents maux, c’est une alternative au traitement médicamenteux. Et l’on peut affirmer que cette forme de médecine, bien loin d’être nouvelle, commence à connaître un engouement croissant ces dernières années.

La médecine douce, qu’est-ce c’est ?

La principale différence avec la médecine classique, c’est que la médecine douce n’utilise pas de produits pharmaceutiques. C’est une médecine alternative et complémentaire qui exclut ainsi les éventuels effets secondaires ainsi que la chirurgie et ses conséquences.

Des moyens et produits naturels connus et reconnus depuis des siècles et des siècles sont privilégiés. Les méthodes thérapeutiques utilisées sont la phytothérapie, l’hypnose, l’acupuncture, la naturopathie ou encore l’ostéopathie, la méditation, le yoga.

Deux principales formes de traitement existent alors pour soigner les maladies. Soit la phytothérapie qui utilise les plantes et la thérapie corporelle. Cette médecine alternative sert principalement des éléments naturels à savoir l’eau, la terre, les aliments aux multiples vertus médicinales ainsi que les huiles essentielles.

La phytothérapie : traitement par les plantes

Les plantes font partie des éléments naturels les plus plébiscités des médecins spécialisés dans la médecine douce. Ce sont sans nul doute les plus vieux médicaments qui existent. Leurs pouvoirs hautement curatifs convinrent de plus en plus, on peut alors dire que les plantes ont fait leurs preuves. Les substances contenues à l’intérieur agissent en synergie afin d’aboutir à de propriétés médicinales diverses. Nos cellules ont même une affinité naturelle avec certaines de ces substances.

Les pouvoirs médicamenteux des plantes peuvent guérir les petits maux du quotidien tout comme des maladies graves. Sur ce d’ailleurs, rappelons qu’environ 25 % des médicaments vendus en pharmacie sont à base d’éléments issus de végétaux. Comme l’aspirine du saule et la morphine du pavot. Les plus utilisées sont notamment, le ginseng, l’aloe vera, la lavande, le romarin, la camomille et le thé vert.

Ces plantes médicinales, utilisées en extraction, décoction, gélules, infusion, huile essentielle, sont en mesure de guérir les troubles vasculaires, le stress, l’insomnie, etc.

La massothérapie : massage aromatique

Les massages sont toujours agréables, mais avec des huiles essentielles extraites de plantes, c’est encore mieux. Cette méthode thérapeutique est de plus en plus pratiquée et il s’est largement développé pour satisfaire notre aspiration au bien-être. Contre le stress accumulé au quotidien, c’est un moyen efficace pour se régénérer et se relaxer.

Et il existe plusieurs types de massage selon les préférences de chacun : californien, thaïlandais, hawaïen, etc. La séance peut durer jusqu’à 1 heure et 30 minutes.

Les vertus sont nombreuses. Le massage pratiqué par un professionnel est en mesure de renforcer le tonus des muscles ou soulager les douleurs, améliorer la fonction des reins ou la circulation sanguine, éliminer les toxines, soigner les troubles respiratoires, etc.

Il existe néanmoins quelques contre-indications qu’il convient de connaître comme les allergies. La raison pour laquelle, il est fortement recommandé de se faire soigner par un professionnel de la massothérapie.

L’hydrothérapie : cure thermale

Cela consiste à se jeter carrément dans l’eau. L’hydrothérapie englobe tous les traitements curatifs qui se font avec l’eau. Cela se fait donc sous différentes formes aboutissant à des fins thérapeutiques. Pour les soins internes par exemple : on peut citer le gargarisme, la nébulisation ou encore l’aérosolthérapie. Les soins externes se font en immersion, en inhalation, en douche, en aérosol sonique, en jets, etc. Les séances se font jusqu’à trois fois par semaine et chacune se déroule aux environs de 1 heure et 30 minutes.

Le soin le plus populaire et le plus pratiqué de l’hydrothérapie est la cure thermale. Utilisant les eaux minérales et d’autres dérivés issus de sources thermales, elle peut supprimer de nombreuses affections. Toujours sur prescription médicale, on compte souvent dans les 3 semaines pour une cure.

Pourquoi l’eau thermale ? Jaillissant de la terre sous l’effet des gaz thermaux, elle dispose de propriétés thérapeutiques spécifiques. Le souffre, ainsi que le carbone qui y sont contenus, ont également des vertus médicinales reconnues. Elle est également constituée de minéraux de sels, de boues et de gaz. On y a recours le plus souvent afin de remédier à des problèmes respiratoires, des maladies cardioartérielles ainsi qu’en phlébologie.