Rhinite allergique : symptômes, causes et diagnostique

Rhinite allergique : symptômes, causes et diagnostique

30 juillet 2021 0 Par Aline

La rhinite allergique est une inflammation de la muqueuse nasale après contact avec des substances allergènes. C’est une maladie courante qui touche jusqu’à la moitié des personnes, selon l’âge, la région et la saison, et elle peut affecter gravement la qualité de vie… Elle touche principalement les adolescents et les jeunes. Toutes les informations nécessaires sur ce sujet.

Ce qu’il faut savoir sur la rhinite allergique

La rhinite allergique est une inflammation des voies respiratoires supérieures, qui survient lorsque les personnes sensibles ont des allergènes. Elle concerne aujourd’hui 25 % de la population.

Il existe deux types de rhinite allergique :

  • La rhinite dite persistante existe tout au long de l’année en raison d’allergènes (acariens, poils d’animaux, moisissures) qui se trouvent en permanence dans l’environnement ;
  • La rhinite allergique saisonnière, principalement liée au pollen des arbres, des graminées et des herbes, se produit chaque année à la même saison.

Causes de la rhinite allergique : des délais différents

La rhinite allergique saisonnière, principalement liée au pollen, n’apparait généralement qu’à l’âge de 3-4 ans, mais débute en réalité entre 6 et 12-15 ans. D’une manière générale, cette rhinite allergique due au rhume des foins revient au début du printemps à peu près à la même période chaque année. Mais pour certains pollens comme le pollen de cyprès, cela change chaque année, notamment en fonction de la météo. Cela dépend aussi du type d’allergie au pollen que vous avez. L’allergie aux graminées survient vers avril à juin, tandis que l’allergie à l’urticaire survient vers aout et septembre. Les effets des allergies à l’ambroisie sont plus fréquents dans la vallée du Rhône. — Alpes, à partir d’aout.

Pour la rhinite persistante, il n’y a pas d’âge défini : cela peut débuter à l’âge adulte ou même à la retraite ! Parfois juste besoin de changer de résidence et d’environnement. En Scandinavie, les acariens sont quasi inexistants en raison du climat froid et sec, et les allergies aux chats et au pollen de bouleau sont courantes.

Quels sont les symptômes de la rhinite allergique ?

Les symptômes des allergies et du rhume sont très similaires, mais contrairement au rhume, les allergies ne sont pas causées par des virus. La plupart des patients atteints de rhinite allergique présenteront les symptômes suivants :

  • Démangeaisons du nez, des yeux, du palais ou de la gorge ;
  • Nez qui coule ;
  • Éternuements éclatés ;
  • Congestion nasale plus ou moins importante ;
  • Les yeux rouges ;

Rhinite allergique persistante : symptômes sous-jacents

Pour la rhinite allergique persistante, les symptômes sont les mêmes, mais se manifestent généralement par un faible bruit : c’est un léger blocage du nez tout au long de l’année, un nez qui coule, et un mouchoir doit être en permanence dans la poche…

Cependant, l’intensité de ces signes peut varier en fonction de l’allergène, de la quantité dans l’air et du degré d’allergie de la personne. Par exemple, la rhinite causée par une allergie aux poils d’animaux est généralement aussi explosive que la rhinite allergique saisonnière.

Diagnostic de la rhinite allergique

Si vous reconnaissez ces symptômes et pensez être allergique à une substance ou à un médicament, veuillez noter quand et où vos symptômes ont été les plus graves. Cette information listera facilement les causes possibles. Un test d’allergie effectué par un allergologue permettra de déterminer plus précisément la source des symptômes allergiques.