Mutuelle santé : l’essentiel sur l’assurance complémentaire

Mutuelle santé : l’essentiel sur l’assurance complémentaire

24 décembre 2019 0 Par Nathalie

En France, la sécurité sociale est une couverture universelle à laquelle tout citoyen a droit. Cependant, elle ne rembourse que partiellement les dépenses liées à la santé. La souscription à une assurance complémentaire devient alors inévitable. Voici de plus amples informations sur la complémentaire santé.

De bonnes raisons de souscrire à une mutuelle de santé

La complémentaire santé est un supplément de l’assurance maladie de la Sécurité sociale. Cette couverture complète les remboursements de base de la Sécu. Concrètement, il s’agit d’un contrat d’assurance. La compagnie couvre les dépenses non subventionnées par l’État. Elle prend également en charge les dépassements d’honoraires, les frais dentaires et les autres prestations non couvertes. Divers contrats d’assurance santé complémentaires sont disponibles. Ils s’adaptent au profil du souscripteur. Les jeunes, les familles ou les seniors ont les couvertures qui leur conviennent. Ces assurés ont leurs besoins respectifs. Pour une famille par exemple, les soins pédiatriques vont lui être indispensables. La consultation auprès des spécialistes de la petite enfance n’est pas couverte par la Sécu. Cette dernière exclut également les frais d’hospitalisation, les lunettes, les appareils dentaires ou les prothèses orthopédiques.

Les seniors ont aussi leurs propres besoins en matière de soins sanitaires. Leur cotisation est légèrement au-dessus des autres adhérents du fait de leur vulnérabilité. Les personnes ayant une santé fragile ou une maladie vont également devoir se plier à cette conditionnalité.

Puis, il y a le contrat pour les travailleurs indépendants régi par la loi Madelin. Il diffère de ceux des salariés d’entreprise et de la fonction publique. Les compagnies d’assurance proposent leurs propres offres. Certaines d’entre elles proposent une couverture de 100 à 200 % de celle de la Sécu.

Souscrire à une couverture pour bénéficier de soins adéquats

L’assurance santé complémentaire individuelle est courante. Cette couverture concerne seulement une personne. La cotisation est calculée en conséquence. Le souscripteur choisit entre plusieurs offres destinées aux personnes physiques inscrites individuellement. À noter qu’il est possible de souscrire à une assurance complémentaire proposée par l’employeur. L’entreprise couvre une partie de la cotisation. 50 % des versements périodiques à la mutuelle sont ainsi répartis sur l’ensemble du personnel de la société. Le reste est pris en charge par l’entreprise. Cette dernière jouit d’une exonération fiscale partielle. Ce dispositif étatique incite les employeurs à mettre en place une couverture sociale complémentaire à la Sécu. Pour couvrir efficacement ses salariés, les employeurs peuvent se tourner vers les mutuelles santé, telles que la MBA mutuelle. Cette dernière propose entre autres des démarches simplifiées et également des remboursements rapides. Quoi qu’il en soit, 90 % des Français bénéficient d’une couverture mutuelle complémentaire santé. Beaucoup d’adhérents se contentent du ticket modérateur. Il s’agit de la différence entre le tarif de base de la Sécurité sociale et le remboursement effectif. Les médicaments basiques sont intégralement couverts, surtout s’ils ont été prescrits par le médecin traitant. La plupart des cotisants choisissent des compagnies d’assurance qui permettent de jouir de soins sanitaires de qualité. Ils veillent également à ce que les frais de consultation chez l’opticien soient remboursés, tout comme le coût des lunettes.

Il est enfin à noter que ne pas souscrire à une mutuelle de santé signifie que la personne payera de sa poche les frais de santé et le prix des médicaments. Dans ce cas, elle aura à débourser une grosse somme en cas de maladie.