Les liens des différentes caractéristiques d’un matelas pour la santé

Les liens des différentes caractéristiques d’un matelas pour la santé

6 novembre 2019 0 Par Stéphanie

L’achat d’un matelas doit être un bon engagement en faveur de la santé. Il contribue à l’amélioration considérable de la qualité du sommeil et à la réduction des problèmes de mal de dos. Il faut ainsi qu’il soit mûrement réfléchi. En outre, un matelas dispose de nombreuses caractéristiques, dont chacune d’entre elles a un rôle à jouer pour la santé. Il s’agit notamment de sa densité, sa catégorie ou encore sa fermeté. Ces éléments doivent être pris en compte lors de l’acquisition du matelas.

L’épaisseur et la densité d’un matelas et leurs effets sur le corps

Les éléments qu’on peut considérer dans l’achat d’un matelas sont son épaisseur et sa densité. Le premier participe au confort du couchage. L’épaisseur conseillée par les spécialistes est de 15 cm. Il s’agit alors d’un matelas avec un garnissage très abondant. En outre, à propos de sa densité, il faut également que celle-ci ne soit pas trop faible. Dans le cas contraire, le dos n’aura pas de soutien adéquat et l’ensemble du corps ne sera pas amorti. Le couchage pourrait avec le temps se transformer en « cuvette ». Les densités trop élevées ne sont pas non plus recommandées, car elles n’épousent pas la morphologie de l’anatomie. De plus, il faudra tenir compte du poids de son occupant. Par ailleurs, il existe de nombreux types de matelas à savoir en mousse, en latex, en laine et en ressort. Selon ces catégories, les densités idéales varient de 16 à 85 kg/m3.

Des exemples de matelas pour aider à la lutte contre les allergies

Certaines personnes peuvent être allergiques aux acariens, aux poussières et aux bactéries qui envahissent toute la literie. Ainsi, des choix minutieux parmi les catégories de couchage s’imposent. Il y a notamment le matelas en latex, et qui est microalvéoles. Il s’adapte aux mouvements nocturnes du dormeur. Il possède une qualité hypoallergénique et résiste à la poussière et à la saleté. En outre, il y a aussi les matelas en mousse de polyéther et de poly éthane. Ceux-ci sont perforés, et permettent l’évacuation de l’humidité. Néanmoins, on déconseille aux personnes très transpirantes d’utiliser un couchage de type mousse viscoélastique. Par ailleurs, pour les personnes souffrant d’allergies, le matelas à ressorts leur convient également du fait qu’il est naturellement aéré.

L’élasticité du matelas, un garant pour mieux supporter le poids du corps

Des études cliniques ont démontré qu’un matelas trop dur a tendance à déformer les courbures naturelles du rachis. Un bon couchage doit donc remplir certaines caractéristiques. Il faut qu’il s’adapte aux trois courbures tout en supportant correctement le poids total du corps. Cela permet d’atteindre un niveau de relaxation complète des muscles pendant le sommeil et d’en améliorer sa qualité. En outre, un bon matelas doit disposer d’une élasticité en tout point de sa structure. Il faut qu’il cède sans excès sous les poids des parties du corps les plus lourdes. Mais, en même temps, il doit offrir un soutien ferme pour les zones légères de l’anatomie. Par ailleurs, on opte pour un matelas à ressorts si les deux occupants du lit ont d’énormes différences de poids.