Comment affronter une dépression et éviter la rechute ?

Comment affronter une dépression et éviter la rechute ?

11 février 2019 0 Par José

Si pour certains la dépression est un état d’esprit passager, pour d’autres, elle peut devenir une source d’inquiétude. Souvent mal repérée par l’entourage et le patient, une dépression sévère et persistante peut causer beaucoup de tort à la victime. Il s’agirait alors d’une affection beaucoup plus dangereuse qui peut ne jamais guérir si elle n’est pas traitée sérieusement. En ce sens, épauler le dépressif et le faire sortir de ce gouffre relève d’une importance capitale. C’est une tâche difficile à accomplir, mais elle reste nécessaire.

Prévenir les tendances suicidaires

En présence de dépression sévère, les signes et les agissements irréfléchis du patient ne doivent pas être pris à la légère. Souvent un tel état d’esprit peut aboutir à de graves conséquences comme des tendances suicidaires. Dans ce genre situation, il incombe de la responsabilité de son entourage de redoubler leurs vigilances et de ne pas banaliser les plaintes de la personne en difficulté.

En sens, le dépressif ne doit jamais être seul. Il aura toujours besoin d’une personne à qui parler, à qui se confesser sans que pour autant cette dernière ne se substitue au travail d’un spécialiste. De ce fait, voir un sexologue ou un psychologue est d’une importance vitale en cas de dépression chronique. Grâce à leurs années d’expertise, ces spécialistes sauront mener une conversation bien structurée pour alléger les peines de la victime. Ils peuvent même leur suggérer des antidépresseurs en cas de nécessité.

Aller en profondeur

Pour pouvoir se débarrasser de la dépression, il faut aller en profondeur, c’est-à-dire endurer des séances de psychothérapie. Les experts en la psychologie stipulent qu’en fonction du patient traité et de la profondeur de la dépression, il est parfois préférable d’envisager une thérapie comportementale et cognitive. Le but recherché est de pouvoir transformer les ondes négatives du concerné en des pensées plus joyeuses.

Pour les mêmes raisons, le thérapeute peut aussi pratiquer une théorie d’inspiration psychanalytique. L’objectif de suivre un tel traitement est de comprendre ses points faibles et de savoir les transformer en un atout. En d’autres termes, devenir fort tout en connaissant sa fragilité. Ces traitements procurent beaucoup de bien au patient et ne doivent sous aucun prétexte être interrompus. En effet, cela doit durer le temps que la victime elle-même y trouve son intérêt. Il est également conseillé de manger du chocolat noir reconnu comme anti dépresseur naturel.

Éviter les risques de récidives

En général, une fois sorti de l’eau, le patient est sensé ne plus représenter une menace. Cependant, en cas de dépression, les risques de récidives ne devraient pas être écartés. Dans ce genre de circonstance, occuper suffisamment la personne concernée est un bon moyen pour éviter toute rechute. Souvent, la dépression invite à la paresse et au découragement.

En ce sens, il faut inverser cette tendance pour pouvoir se débarrasser entièrement de cet état d’esprit. Pour cela, il n’y a rien de plus efficace que de proposer à la personne concernée d’effectuer des tâches qui peuvent renforcer son estime de soi. Cela peut être des besognes assez simples comme jardiner, faire des activités qui plaisent à la victime ou encore effectuer des bénévoles au profit des personnes démunies. Le but recherché est donc de rester actif socialement pour ne pas de nouveau retomber dans ce gouffre infernal.