L’ulcère gastrique : que faire en cas de crise ?

L’ulcère gastrique : que faire en cas de crise ?

29 juin 2018 1 Par Barbara

L’ulcère gastrique ou l’ulcère gastroduodénal est une sorte de plaies au niveau de l’estomac ou la première partie de l’intestin grêle. En contact avec l’acide présent dans le tube digestif, ces plaies sont souvent douloureuses. Plusieurs facteurs peuvent entraîner l’ulcère, mais des traitements et médicaments sont à portée de mains pour le soigner et le traiter. Tour d’horizon sur le sujet.

L’ulcère gastrique : les causes

Un grand nombre de personnes est actuellement touché par l’ulcère gastrique, notamment celles âgées de 40 ans et plus. La bactérie appelée Helicobacter Pylori en est la principale cause. Ces bactéries, qui survivent à l’acidité, peuplent la couche de mucus qui assure la protection de l’estomac et de l’intestin grêle de l’acidité. En envahissant cette partie de l’estomac, elles arrivent à perturber le mécanisme protecteur. À part les bactéries, la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS comme l’aspirine ou encore le Motrin peut également provoquer l’ulcère au tube digestif.

L’association entre la bactérie H. Pylori et la prise de ce type d’anti-inflammatoire peut donc développer le risque d’ulcère. Outre ces facteurs, d’autres éléments peuvent également engendrer l’ulcère, notamment les blessures ou brûlure grave ou encore le stress lié à une maladie grave. Il y a également la production excessive d’acide par l’estomac due à la consommation excessive d’alcool, le tabagisme ou encore le stress. Souvent, l’ulcère apparaît par une sensation de brûlure du côté de l’abdomen. Elle s’aggrave au fur et à mesure que l’on boit ou l’on mange. Il y a également ballonnements et sensation d’être vite rassasié. En cas d’aggravation, une perte de poids, des nausées ou vomissements peuvent survenir.

Les mesures pour diminuer les symptômes et les médicaments pour les soins

Afin de diminuer les symptômes, il est primordial de prendre plusieurs petits repas à intervalles réguliers. Il faudra également s’habituer à manger lentement tout en mastiquant bien chaque bouchée. Il ne faudra surtout pas laisser l’estomac vide. Il est aussi conseillé d’éviter de fumer, car le tabac retarde la guérison des plaies de la muqueuse gastrique. Plusieurs boissons et aliments doivent être limités, notamment le thé, l’alcool, les produits laitiers, les boissons à base de cola, le chocolat, les épices et les aliments riches en gras.

 

Mis à part ces actions à réaliser, le traitement médical de l’ulcère est aussi indispensable. Il doit d’ailleurs être pris en compte tout de suite après le diagnostic. En général, ce traitement vise surtout à diminuer l’acidité de l’estomac afin de réduire les douleurs ou traiter l’infection à la bactérie responsable de l’ulcère. Rendez-vous sur ce site de santé afin de retrouver plus de conseils et astuces sur les médicaments à prendre. Le premier traitement vise à réduire la quantité d’acide fabriquée par l’estomac. En protégeant la partie atteinte, cette dernière aura le temps de cicatriser. Quant au traitement de l’infection, des tests sanguins sont indispensables.  En cas d’infection, des prises d’antibiotiques sont prescrites par le médecin. Toutefois, même avec des traitements médicamenteux, il est important de modifier certaines habitudes de vie et suivre un régime alimentaire sain.