Tout savoir sur le vitiligo et immunité

Tout savoir sur le vitiligo et immunité

4 novembre 2020 0 Par Sarah

Le vitiligo, quand il se déclenche provoque une perte de pigmentation de la peau, et laisse ainsi place à des tâches blanches sur la partie épidermique du sujet. Toutes les zones du corps peuvent être touchées, mais le plus souvent ce sont les mains, les pieds, le visage, les aisselles, l’aine, les zones intimes.

Qui sont les personnes pouvant développer cette maladie ?

Il n’y a aucune règle, le vitiligo peut toucher les hommes comme les femmes, mais aussi les enfants. Il n’y a pas non plus d’origine spécifique, les personnes atteintes sont présentes dans le monde entier.

Ni douloureuse, ni squameuse, ni contagieuse, cette maladie entraîne une détresse chez la plupart des personnes, notamment chez les adolescents qui doivent subir regards et moqueries de la part de leurs camarades. Perte de confiance et déni de soi peuvent alors s’installer. Il est conseillé de se faire suivre par un spécialiste si le mal être est constant.

Combien sont-ils ?

La population mondiale regroupe 1 à 2% de personnes atteintes du vitiligo. Le contraste est plus important à mesure que la peau est foncée, la maladie survient dans la majorité des cas avant 20 ans.

Les types de vitiligo

On distingue plusieurs aspects de vitilgo :

  • Le vitiligo segmentaire, qui se manifeste par une dépigmentation d’un seul côté du corps, sur un bras, une jambe, ou encore une zone du visage.

  • Le vitiligo généralisé qui touche les zones du corps de manière symétrique, par exemple les deux mains ou les deux pieds, les deux contours des yeux.

  • Le vitiligo universalis qui touche la quasi totalité du corps, il est le plus difficile à traiter.

Hygiène de vie

Mener une bonne hygiène de vie aiderait à stabiliser un vitiligo qui aurait tendance à évoluer. Les tâches se relient entre elles et gagnent du terrain.

Du point de vue alimentation, manger le plus sainement possible, des produits frais, en particulier des patates douces et de la carotte seraient bénéfiques, tout comme boire au moins 1,5 litre par jour.

Les produits transformés, l’alcool, le tabac, les sodas, les produits raffinés, les produits gras et les sucreries doivent être évités.

Pratiquer une activité sportive le plus souvent possible aiderait à stabiliser le vitiligo. Le sport étant reconnu pour augmenter les hormones du bien être, une personne subissant un mal être dû aux tâches aura tout intérêt à pratiquer une activité régulièrement.

Un bon sommeil est aussi important, tout comme prendre soin de soi, s’octroyer du temps libre et des vacances, et surtout apprendre à lâcher prise avec cette maladie omniprésente pour éviter qu’elle ne gagne aussi sur la partie psychologique de la personne.

Il est conseillé de ne pas faire de gommages à grains sur les zones dépigmentées afin de ne pas les agresser et générer davantage de frottements, ce qui détacherait encore plus facilement la mélanine présente aux abords des zones de dépigmentation.

Génétique

Le vitiligo aurait davantage de chances de survenir chez les personnes ayant des antécédents familiaux, ou autres problèmes de peau, type psoriasis, zona etc…

La maladie se déclence suite à un dérèglement du système immunitaire, qui se défend contre sa propre mélanine venant ainsi la détruire.

Certaines études montrent que les personnes souffrant du vitiligo auraient une carence en vitamines, notamment les vitamines E , C, B12 et B9.

Les hormones auraient aussi un rôle dans l’apparition du vitiligo, lors de la puberté ou la grossesse.

Un choc émotionnel ou stress important est souvent aussi à l’origine du déclenchement du vitiligo.

L’exposition à certains produits chimiques pourraient aussi être responsable, tout comme les coups de soleil répétés.

Des examens de la thyroïde sont aussi à faire si on est atteint de vitiligo.

Traitements

A ce jour il existe peu de traitements, un dermatologue peut orienter la personne vers la photothérapie ou lui prescrire un corticoïde.

La greffe de peau peut être envisagée, tout comme le laser.

Maquillage

Certaines lotions de camouflage voient le jour, développées spécialement pour maquiller le vitiligo, elle sont non grasses et sèchent rapidement. Les lotions existent en plusieurs teintes afin que chaque personne puisse se camoufler à sa convenance.

Autre aspect similaire

Le pityriasis versicolor peut parfois être similaire au vitiligo, c’est un champignon qui se manifeste aussi par des tâches blanches. Il se soigne avec un produit spécial à faire mousser sous la douche. Il se développe en milieu humide la plupart du temps. Il peut mettre du temps à partir et même s’il se guéri, les zones peuvent rester dépigmentées jusqu’à la prochaine exposition au soleil.

C’est aussi ce même champignon qui provoque des pellicules au cuir chevelu.

Les informations lues dans cet article sont fournies à titre informatif et orienteront les personnes à poser leurs questions à leur médecin généraliste ou dermatologue. Des forums de discussion existent pour les personnes en détresse esthétique.