Le partage de cabinet pour les professionnels paramédicaux

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Trouver un cabinet est loin d’être une tâche facile pour le professionnel paramédical qui débute en libéral. En effet, pour dénicher le bon, il doit tenir compte de nombreux paramètres pour ne citer que l’emplacement du cabinet, ses dimensions, le nombre de pièces, l’accessibilité et le confort. À cela s’ajoute le loyer qui est souvent cher, surtout si l’on cherche un cabinet en centre-ville. Il se trouve pourtant que presque les cabinets bénéficiant d’un bon emplacement et offrant aux professionnels de meilleures conditions de travail, sont déjà pris. Certains sont loués, mais restent inoccupés pendant une bonne partie du mois. C’est cette catégorie de cabinet qui est le plus souvent concernée par le partage ou sous-location.

En quoi consiste le partage de cabinet ?

On peut classer deux types de partage de cabinet. Le premier consiste à louer les espaces libres d’un local à d’autres professionnels, le plus souvent, exerçant des professions complémentaires à celle du locataire en titre. Les colocataires peuvent alors travailler en même temps ou alternativement, à temps plein ou partiel. Le second type de partage local profession libérale consiste à mettre en location son cabinet pendant les heures ou les jours d’inoccupation, par exemple pendant le weekend, les vacances...Ici, les colocataires travaillent alternativement, et donc logiquement à temps partiel. Ils doivent alors s’organiser de manière à ce que chacun puisse profiter du cabinet aux heures et aux dates de leur choix.

À qui s’adresse la sous-location de cabinet ?

Le partage de cabinet peut intéresser tout type de professionnel de santé ayant besoin d’un cabinet pour pouvoir exercer leur métier. On peut citer, entre autres, le diététicien, l’orthésiste, l’opticien, l’audioprothésiste, l’orthoptiste, l’orthophoniste, le psychomotricien, l’ergothérapeute, le pédicure-podologue, le pédiatre, les thérapeutes…Le partage cabinet paramédical va permet à ces professionnels de disposer d’un local adapté où ils pourront accueillir sur rendez-vous leurs patients. Sachez toutefois que si vous êtes locataire en titre, et vous voulez partager votre local avec d’autres professionnels, vous aurez nécessairement besoin de l’autorisation de votre propriétaire avant de pouvoir vous lancer dans la sous-location.

Quel est l’avantage du partage de cabinet ?

L’avantage de partager son cabinet , c’est de recevoir un loyer régulier. Votre cabinet peut vous rapporter de l’argent même si vous ne l’utilisez que rarement, même si vous êtes en vacances, et même si vous ne travaillez pas le weekend. En outre, les charges sont partagées. Vous ne serez plus le seul à payer le service de ménage, l’internet, l’électricité, etc. Par ailleurs, le loyer est plus léger en optant pour cette méthode de location. Si vous êtes locataire, le partage de cabinet vous sera aussi bénéfique financièrement. Le loyer d’un cabinet partagé est toujours moins cher que celui d’un cabinet entièrement privatisé. La raison est simple, la location est facturée dépendamment du nombre d’heures ou de jours que vous passez dans le cabinet. Cela revient à dire qu’il est possible de réserver le cabinet aux horaires de son choix.

Quel type de cabinet médical louer pour exercer son activité

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Le local pour l’exercice de la profession médical est indispensable pour tout professionnel qui désire s’établir à son compte. Il aura besoin d’espace pour installer ces matériels, pour la consultation ainsi que pour le traitement. En effet, à en voir tous ces besoins, c’est un grand espace dont un médecin a besoin. Pourtant avec l’apparition de ce nouveau type de contrat qui est la location d’espace à usage professionnel pour les médecins et infirmiers, il est parfaitement possible d’aménager un local pour recevoir plusieurs spécialistes et ce grâce à un accord de partage avec comme contrepartie un loyer à payer au propriétaire. Il faudrait maintenant savoir si tous les cabinets médicaux peuvent convenir à tout type de métier dans le monde de la médecine.

Un cabinet pour l’exercice d’une médecine consciencieuse

Il est vrai qu’il y a beaucoup d’avantages à partager un lieu de travail surtout dans l’exercice de la médecine mais il faut activement rechercher le meilleur endroit qui peut convenir au type de médecine qu’on pratique. Il y a certaines pratiques qui nécessitent plus de modernité donc besoin d’un endroit plus spacieux avec des installations électriques plus performantes et bien sûr d’une connexion internet alors que dans un cabinet médical simple ces accessoires peuvent ne pas exister. La satisfaction des patients doit primer sur tout donc avant de signer un contrat pour un Partage cabinet, il est indispensable de voir l’adéquation des lieux. Sinon, dans cette même question d’adéquation, il y a également la loi à respecter car selon sa spécialité le médecin devra également prendre en compte la possibilité de l’installation des moyens techniques pour le diagnostic et le traitement des malades. Il ne sert donc à rien de louer un espace ne pouvant pas favoriser sa profession et surtout qui ne favorise pas le traitement pour les patients. La location cabinet thérapeute soulève également quelques questions pratiques. Il y a effectivement cette question d’isolation de l’espace qui doit être stricte, secret professionnel oblige, rien ne devrait sortir de la salle de consultation donc il est important qu’il y ait une isolation phonique et bien évidemment visuelle. Des aménagements doivent donc intervenir avant l’installation des locataires pour éviter qu’il y ait des fuites ou des pertes de dossiers et le secret médical doit toujours être garanti.

Et pour plus d’avantage?

Afin de pouvoir trouver les meilleurs espaces, il est toujours possible de consulter des professionnels de la mise en relation de médecins qui louent et  ceux qui cherchent à louer un cabinet médical. Mise à part le genre d’espace à choisir, le type de contrat de location peut néanmoins être adapté aux besoins de chaque spécialiste. Il est donc faisable de n’utiliser l’espace que pendant une demi-journée par exemple. Ou le spécialiste peut convenir d’une location cabinet à l’heure paris pour n’utiliser l’endroit que quelques heures par jour ou par semaine. L’avantage serait que les dépenses sont moindres dans ce type d’accord personnalisé. De toute façon même avec une utilisation à plein temps, le partage d’espace médical reste toujours une bonne affaire en matière de loyer tant que les lieux satisfassent aux besoins de la profession et aux besoins des malades à y être soignés.

Fil RSS des articles de ce mot clé