Aperçu sur les différents procédés de lutte contre le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est une maladie très fréquente chez un sujet mâle qui a atteint une cinquantaine d’années de vie ou plus. Ses symptômes se caractérisent par l’incontinence urinaire et la douleur insupportable durant la miction. Cependant, il existe des moyens efficaces qui permettent de venir à bout de ce problème, il s’agit des cures naturelles et thérapeutiques. Afin de les citer une à une, voici justement un texte qui informe des différents procédés de lutte contre le cancer de la prostate.

Lire la suite de Aperçu sur les différents procédés de lutte contre le cancer de la prostate

4 vrais ou faux sur la cigarette électronique

La cigarette électronique est un gadget devenu très tendance actuellement. Le vaporisateur peut représenter une alternative à la cigarette traditionnelle. Les personnes qui fument la vape ne sont pas appelés fumeurs mais vapoteurs. De plus, il est fait pour lutter contre le tabagisme.

C’est un outil qui est utilisé par beaucoup de jeunes et d’adultes mais il est tout de même nécessaire de savoir quels sont ses caractéristiques. Ce texte peut vous aider à savoir les vrais ou faux de cet outil populaire.

La cigarette électronique permet l’arrêt du tabac

Vrai. Des études approfondies ont prouvé le fait que la consommation de tabac peut diminuer de manière considérable avec le vaporisateur. Plus de 70% des grands fumeurs ont pu arrêter de fumer grâce à cet outil. Pour que cela soit possible, les fumeurs qui veulent vapoter peuvent choisir un e-liquide qui dispose de la même quantité de nicotine dont disposent leurs cigarettes traditionnelles. Au début, il est nécessaire de vapoter comme bon vous semble tout en continuant de fumer votre cigarette habituelle pour rendre efficace le traitement. Cela permet de passer de la cigarette habituelle à l’e-cigarette en très peu de temps. Le site https://www.vapoclope.fr/ peut aider les nouveaux vapoteur à trouver l’e-cigarette ainsi que l’e-liquide qui leur convient.

 

 Il est risqué de consommer l’e-cigarette et la cigarette dans une journée

Faux. Il n’est pas interdit de fumer la cigarette classique lorsqu’on devient un vapoteur. Cela ne présente pas de risques pour le fumeur car la cigarette électronique ne dégage pas de fumée mais une vapeur. Les spécialistes dans le domaine du tabac disent que plus on met beaucoup d’interdit, moins les fumeurs arrêtent facilement la cigarette. Il est donc plus sain de fumer de la cigarette classique et un vaporisateur sur une même journée plutôt que de fumer trop de cigarette classique. En inhalant l’e-cigarette, le taux de goudrons que le vapoteur reçoit dans ses poumons est nul.

 

La vapeur de la cigarette électronique n’est pas nocive

Vrai. L’e-cigarette n’émet aucune fumée mais de la vapeur en provenance du chauffage d’un liquide appelé e-liquide. Cette vapeur peut disparaitre à 95% en 1 minute tandis que la fumée de la cigarette classique ne peut pas disparaitre rapidement. Cette dernière peut rester dans le lieu où le fumeur l’a allumé durant très longtemps et peut même avoir des gros impacts sur la santé de toutes les personnes qui y sont présentes. Il n’est donc pas du tout dangereux d’être un vapoteur passif. La cigarette électronique qui dispose de parfum ne doit tout de même pas être utilisée dans un lieu public pour le respect d’autrui.

L’e-cigarette a les mêmes effets que la cigarette classique

Faux. Non, cet outil n’offre pas les mêmes sensations que la cigarette classique. Un vapoteur doit boire beaucoup d’eau car l’e-vapeur peut rendre la bouche très sèche. La fumée de la cigarette classique est une fumée de combustion brûlante. Cette dernière est vraiment différente de la vapeur que peut produire la cigarette électronique. Un e-liquide contenant de la nicotine ne produit pas un effet rapidement contrairement à la fumée de la cigarette classique. Un grand fumeur qui veut commencer à vapoter doit donc prendre son temps pour apprécier la vapeur. Elle permet donc à un ancien fumeur de retrouver plus de souffle.

 

Tomber enceinte d’une fille grâce l’approche diététique : une méthode efficace

Après avoir donné naissance à un ou plusieurs garçons, de nombreuses femmes tentent de choisir le sexe de leur prochain bébé dans le but de tomber enceinte d’une fille. Mais hormis une intervention chirurgicale interdite en France, les méthodes naturelles fiables  et efficaces sont rares. Néanmoins, les études démontrent que l’approche diététique promet des résultats probants  avec un taux de réussite avoisinant les 80%.

Lire la suite de Tomber enceinte d’une fille grâce l’approche diététique : une méthode efficace

Ayurveda

Ayurveda : une pratique médicinale aux bienfaits impressionnants

Tout comme le yoga, l’ayurveda permet d’optimiser l’état de bien-être d’un individu. C’est une pratique de prévention et de soin, en Inde, souvent promue en complément des exercices de yoga. La médecine ayurvédique est une forme de médecine traditionnelle considérée comme la plus complète et la plus ancienne au monde. Cette approche est reconnue pour ses bienfaits curatifs et thérapeutiques en matière de prévention de maladie. 

Le principe de la médecine ayurvédique

D’après cette médecine indienne, l’état de santé d’une personne peut être influencé par les émotions, les sentiments et l’environnement. Elle a une influence sur l’hygiène de vie permettant de redonner l’équilibre des énergies. Étymologiquement, le mot « ayur » signifie force vitale et « veda » veut dire connaissance. Cette science est, à l’origine, issue des textes sacrés de l’Inde exploitée depuis le temps. 

En général, la médecine ayurvédique est basée sur une vision globale de l’organisme humain en relation avec l’état de santé physique et mental, mais aussi l’influence de l’environnement quotidien. Elle a pour objectif de redonner un équilibre parfait entre ces trois facteurs. En principe, il est possible de diagnostiquer un individu suivant trois énergies vitales connues sous le nom de « doshas ». Il s’agit notamment de Vâta, Pitta et Kâpha qui définissent particulièrement un type physique et psychologique. Un dosha bien équilibré peut éventuellement protéger les cellules cérébrales de la dégénérescence. La préparation d’un traitement ayurveda demande un programme thérapeutique personnalisé basé sur :

  • Des règles d’hygiène,
  • Des préparations en herboristerie et en aromathérapie,
  • Des massages,
  • Des exercices physiques,
  • Des méditations,
  • Des régimes alimentaires spécifiques.

Le rôle de la curcumine dans la médecine ayurvédique 

La médecine ayurvédique attribue à la curcumine de nombreux effets positifs en matière de santé et de bien-être. Il s’agit d’une épice très réputée utilisée surtout dans de nombreuses préparations culinaires. En sanscrit, il est connu sous le nom de Haridra ; et en arabe, il s’appelle Kourkoum. 

La curcumine est longtemps utilisée dans l’ayurveda et la médecine chinoise. Rendez-vous sur https://www.remede-naturel.net/fr/, pour plus d’infos.

Cette épice est un agent antioxydant très puissant. De plus, elle possède des propriétés anti-inflammatoires qui s’avèrent être bénéfiques pour le soulagement de migraine. En tant que star de la médecine indienne, elle est considérée comme un agent protecteur digestif efficace. Elle joue également un rôle prépondérant contre les douleurs rhumatismales et polyarthrites rhumatoïdes, les colites ulcéreuses, etc. En outre, les propriétés anti-cancer de la curcumine sont actuellement largement documentées par la médecine moderne concernant le traitement de nombreuses maladies chroniques. 

Outre les bienfaits de la curcumine sur l’organisme, elle présente aussi des effets positifs sur l’humeur. En plus claire, elle stimule la norépinephrine conduisant à la bonne humeur, favorise le sommeil, l’appétit, etc.  Logiquement, avoir la bonne humeur permet de protéger le cœur de l’hypertension, on peut aussi utiliser la lampe de luminothérapie pour compléter le traitement. Cependant, pour optimiser l’absorption de la curcumine, l’ayurveda mélange la plante tout entière avec d’autres épices ou d’autres plantes afin de stimuler certaines propriétés.

Facilitez la poussée dentaire de votre bébé grâce à des anneaux de dentition

Si l’apparition des premières dents est une grande fierté pour les parents, cela semble assez pénible pour le tout petit. L’apparition des dents peut susciter de nombreuses réactions chez votre enfant, il peut devenir rapidement grognon, mal à l’aise et pleurer pour n’importe quoi. Pour lui faire oublier ses peines, vous pouvez recourir à des anneaux de dentition. Un anneau de dentition est un objet qui facilite la poussée des premières dents de bébé ou les dents de lait. Est-il vraiment nécessaire de recourir à un anneau de dentition ? Comment l’utiliser pour une meilleure efficacité chez bébé ?

Les meilleures raisons d’opter pour des anneaux de dentition

Avant l’apparition des premières dents, les gencives ont tendance à s’enfler et gonfler et cela peut vite rendre bébé de mauvaise humeur. Grâce aux anneaux de dentition, il sera plus soulagé et la percée des dents sera plus facile. En effet, ces objets lui massent les gencives endolories tout en lui amusant pour mieux oublier ses peines. Les anneaux de dentition existent sous différentes formes et bien adaptés à chaque tranche d’âge de votre enfant. Notons que ces petits accessoires sont souvent fabriqués à partir du caoutchouc ou en du moins en bois. Ces choix viennent du fait que les enfants, à cet âge, ont souvent tendance à mordre ou mâchouiller ce qui tombe entre ses mains. En revanche, il faut éviter ceux qui contiennent du liquide ou du gel car ils pourront se percer et votre enfant pourrait avaler le liquide qui peut-être toxique. Pour découvrir des modèles bien adaptés à vos besoins, cliquez ici.

Pour plus d’efficacité, gardez les anneaux de dentition au frais

Les douleurs de la percée dentaire peuvent être assez irritantes pour bébé. Pour lui procurer un soulagement à effet immédiat, il est plus convenable que l’anneau de dentition soit réfrigéré. Bien évidemment, de nombreux parents ont pu constater d’excellent résultat avec cette expérience. Le froid dispose d’une grande vertu apaisante notamment contre les douleurs et inflammations. Rafraîchir et masser la partie où les dents vont sortir permettront une atténuation rapide. D’autant plus que l’anneau de dentition possède une texture douce et bien adaptée aux besoins de bébé. En rajout à cela, cet anneau placé au froid représente un énorme avantage en matière d’éveil et de puériculture de votre enfant. Il procure une stimulation de sa motricité tout en travaillant sa dextérité. Pour un meilleur effet, chaque enfant doit avoir au minimum deux anneaux de dentition, de différentes sortes bien sûr !