Les transports médicaux se sont améliorés au fil des années afin de mieux répondre aux besoins des patients. Ils assurent en général le déplacement vers un centre médical ou un établissement hospitalier. Les modes de transport prescrits par un médecin varient en fonction de l’état de santé des patients. Zoom sur les divers transports médicaux qui sont à la disposition des patients.

Les transports courants

·Le transport en taxi conventionné CPAM

Le taxi conventionné CPAM  est un mode de transport de malade assis. Il est dédié aux patients qui ne peuvent se passer de l’aide d’une tierce personne. Ce mode de transport est également prescrit pour les patients qui ont besoin d’une béquille ou d’un fauteuil roulant pour se déplacer. Dans certains cas, un véhicule sanitaire léger (VSL) est mobilisé.

Les taxis conventionnés CPAM  sont les plus prisés par les patients. En effet, ils peuvent être sollicités à tout moment. De plus, ils peuvent être réservés par le biais d’un simple coup de téléphone ou en ligne. Par ailleurs, le taux de remboursement appliqué pour ce mode de transport  varie en fonction de l'état de santé du malade. Il peut être remboursé intégralement ou à 65 %.

·Le transport en ambulance

L’ambulance est adaptée aux patients qui doivent rester en position allongée. L’un des atouts de ce type de transport médicalisé est le confort. En outre, le patient bénéficie d’une assistance permanente jusqu’à son arrivée au centre hospitalier. Le coût est onéreux, mais un remboursement partiel ou total peut être envisagé selon son l’état de santé du malade. Les ambulances sont spécifiquement indiquées pour le transport de personnes atteintes d’AVC.

 Les autres modes de transport

·Le transport individuel ou le transport en commun

Certains patients ne requièrent pas l’aide d’une tierce personne. S’ils n’ont aucun problème de vue et que leur état de santé leur permet, ils peuvent utiliser leur propre voiture pour se rendre vers un centre médical. Le transport en commun est conseillé pour ceux qui n’ont pas une bonne capacité visuelle.

·L’hélicoptère

Le transport médical héliporté est spécialement recommandé pour les patients qui ont besoin de soins intensifs. Dans ces cas précis chaque seconde compte et les hélicoptères ambulances  permettent d’éviter les bouchons et de conduire le malade vers un centre hospitalier le plus rapidement possible.

Un personnel médical expérimenté se trouve à bord et assure un transport en toute sécurité.  Les hélicoptères sont généralement équipés du matériel suivant :

  • civière de relevage avec un matelas coquille ainsi qu’un système de réchauffement du patient.
  •  un sac à dos d’urgence dédié aux soins des enfants et nourrissons
  • un respirateur portable pour le transport en soins intensifs
  • un insufflateur avec valve et des pompes d'aspiration
  • un moniteur de surveillance multiparamétrique pour vérifier la tension  artérielle, la température...
  • un défibrillateur biphasique et un stimulateur cardiaque externe
  • des seringues et des poches de perfusion sous pression

D’autres équipements supplémentaires peuvent être ajoutés en fonction de la gravité et de l’urgence de chaque situation.

Franck

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot tlada ?

Fil RSS des commentaires de cet article