L’art de bien maigrir

Rédigé par Stéphanie - - 4 commentaires

Se débarrasser de ses kilos en trop ne revient pas forcément à se priver de tout ce que l'on aime. La solution est un changement d'état d'esprit face à la nourriture. Mieux vaut aussi une manière d'être adaptée à la métamorphose de son corps. Il ne faut pas non plus perdre de vue qu’à chacun son régime pour maigrir.


Des solutions adaptées à chaque problème de poids

Un médecin qui se respecte se doit de prendre le temps d’étudier le cas de son patient, avant de le soumettre à un quelconque régime diététique. Pour une personne dont le problème de poids est d'ordre alimentaire, une modération envers les graisses cachées (pâtisseries, viandes grasses, fromages…) s’impose.

Pour une femme qui vient récemment d’accoucher, le régime est déconseillé. Imposer à son organisme une quantité restreinte de calories donne lieu à une résistance au régime, voire une reprise de poids plus significative. Pour maigrir, cette femme doit plutôt faire des activités physiques pour mieux se dépenser.

Une personne sujette à des problèmes existentiels a aussi tendance à prendre du poids. Son remède n’est nulle autre qu’une relaxation agrémentée de conseils comportementaux. Une prescription visant à apaiser l'âme, ainsi qu’à mieux contrôler les émotions.

Une phase de préparation

Tout régime censé faire perdre du poids doit être précéder d’une phase de préparation. Elle permet au médecin nutritionniste de déterminer l’ensemble des contraintes de son patient. En effet, celles-ci sont à prendre en compte dans l’élaboration d’un régime alimentaire. La phase de préparation permet également de se projeter dans la période de stabilisation du poids. L’idée est de ne pas priver le patient des aliments dont il ne pourra pas se passer de manière durable.

Choisir le bon moment

Un choix du bon moment pour entamer un régime est aussi de mise. Mieux vaut par exemple le reporter en cas de déprime, de surmenage, ou encore d’évènement majeur(promotion, déménagement, perte d’emploi…). En effet, une telle circonstance se révèle éprouvant pour le système neurohormonal. Le sujet aura ainsi du mal à rester vigilant par rapport à son alimentation.

Définir le nombre de kilos à perdre

Pour avoir une idée sur le nombre de kilos à perdre, il faut se référer à quatre valeurs cardinales, à savoir son poids à 20 ans, sont poids durant la période post-grossesse, son poids pendant une période de pleine forme, ainsi que son poids pouvant être gardé sans effort durant une certaine période. Ces données révèlent toute son utilité dans la détermination de la durée du régime strict ou fasting (peu de calories, de graisses et de sucres). Elle sera plus ou moins significative, en fonction du poids à perdre et l’étendue de la période de dernière prise de poids.

4 commentaires

#1  - plomhbina a dit :

Great post. I was checking cntinuously this weblog and I am inspired!
Very helpful info speciaoly tthe ultimawte part :) I maintain such info much.

I used tto be looking for this cerftain info for a very long time.
Thank you and best off luck.

#2  - plumax a dit :

Wohh jjust what I was looking for, appreciate it for posting.

#3  - Clavola a dit :

Hi there colleagues, itts great paragraph about cultureand fully defined, keep it up
all the time.

#4  - andalosca_10 a dit :

Wow, this paragraph is nice, my youngter sister is analyzing these things, thus I am going to inform her.

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot lgwb ? :